Posts Tagged ‘amitié’

Blues

mai 7, 2013

Ca fait longtemps que je n’ai pas posté ici…

Il s’en est passé des choses…

Ce soir, je me sens à l’aube d’un down au niveau du moral, un de ces down carabinés dont mon inconscient à le secret.

Pour plein de petites raisons sur lesquelles je met des mots mais également pour d’autres qui m’échappent je pense. J’ai l’impression de tourner un peu e  rond parfois dur tous ces problèmes qu’on pourrait qualifier de récurrents chez moi.

Des choses que j’ai l’impression d’avoir réglé ou au moins que j’ai réussi à plus ou moins occulter et qui finissent par revenir me tarauder.

Et du coup ce soir j’ai envie de parler, j’ai envie de voir des gens que j’aime et de boire un coup ensemble mais ça ne se fera pas.

Ma meilleure amie vit à plus de 500km de moi. Nous ne nous appelons plus que quelques fois dans l’année, le temps et l’éloignement ont fait leur job… Et ça me rends d’autant plus triste. Maintenant elle connaît mieux la vie de personnes qu’elle a rencontré il y a 3 ans que la mienne alors que nous faisons chemin ensemble depuis 10 ans… Quand je lui ai téléphoné tout à l’heure elle a miraculeusement décroché ce qui est de plus en plus rare (y’en à toujours un de nous deux qui ne peut pas en général). J’étais tellement heureux que j’avais la voix d’un gosse au téléphone et je lui ai dit tout de suite qu’elle me manquait. Elle n’a même plus su entendre que quelque chose clochait. Elle a du raccrocher rapidement. Je me suis senti seul.

Je n’ai plus d’amis de collège, de lycée, de fac. Tous perdus du vue avec le temps. C’est dur. Une de mes collègues qui me rappelait toute cette période pars ce soir dans une autre boîte. Ca m’a encore renvoyé à ça. On en a parlé et on est lucide tous les deux. Avec le temps la encore on finira par ne plus avoir de contact.

Alors j’aurais aimé voir les cousines/soeurs parce qu’elles me font du bien elles aussi. Aucune ne vit près de chez moi.

Hier soir je suis retombé sur une vidéo que j’avais fait d’une soirée il y a 4 ans avec tous les gens dont j’ai parlé (sauf ma collègue que je ne connaissais pas à l’époque ). La aussi ça m’a déprimé. Il se dégage de ces images une insouciance et un bonheur qui semblent avoir disparus depuis, avec la prise d’âge et de responsabilité de chacun. Il est maintenant pratiquement impossible de tous les réunir un week-end.

Bien sûr il y a Nick, mon mari. Mais ce n’est pas à lui que j’ai envie de raconter tout ça. Nick est l’on mari, je voudrais ce soir un/une amie. Pour parler de tout ça. Et du reste que je n’évoque pas.

Je le connais un peu. J’ai peur parce que j’espère que tout ça n’est qu’un passage et pas une période plus longue comme ça m’arrive parfois.

Publicités

Scruter l’horizon

juin 23, 2010

Ca ne va pas. Depuis une semaine j’ai sans arrêt un souci de santé. Mercredi dernier ça a commencé avec un mal de gorge qui s’est étiré sur plusieurs jours. Ensuite, j’ai eu le nez qui coule puis de la toux. Un seul symptôme à la fois, à chaque fois. Samedi, ça allait un peu mieux. Et dimanche BOUM, gros gros coup de fatigue, frissons, courbatures, tête qui tourne, sensation de faiblesse jusque dans les os. Lundi, même chose mais au travail (avec une nuit de dimanche à lundi horrible). Journée très difficile. Hier, sensation de pêche qui revient un peu mais fatigué quand même. Et ce matin, à nouveau crevé et mal de gorge qui revient. Sans parler de cette putain d’énorme aphte depuis 3 jours. Je suis vraiment épuisé d’être mal foutu. Je voudrais bien guérir ou alors pouvoir rester tranquillement chez moi à me reposer. Si c’est un message de mon corps pour me réclamer des vacances, il n’est pas fin parce que je le savais déjà que j’en voulais des vacances, gros malin !

***

Ma fête prévue début Juillet est un vrai roman. Un coup viendra, un coup viendra pas. J’ai décidé de ne plus me prendre la tête là-dessus. On verra bien comment se dérouleront ces quelques jours, de toutes façons c’est décidé, je ne prendrais pas l’initiative de faire quelque chose de semblable l’année prochaine.

***

Je n’ose pas dire à ma chef que j’aimerais changer de métier et retourner à ce pour quoi j’avais fait mes études. Ce qui revient au sein de ma société à changer de service. Mélaine me l’a conseillé mais vu comment les choses se sont passées à mon arrivée sur site et comment certaines choses se passent encore aujourd’hui, je n’ai pas vraiment envie de l’écouter.

J’ai peur qu’en le lui disant, elle se dise que je ne suis plus du tout motivé (ce qui est vrai) et donc que je ne travaille plus (ce qui est faux) et donc qu’elle ne fasse plus aucun effort pour moi ou me refile toutes les merdes. Sans me laisser partir bien sûr. Le problème c’est que je change temporairement de chef dans moins de deux semaines et que je ne sais pas comment les choses se passeront avec la prochaine.

Alors en attendant je continue de scruter l’horizon sur le marché du travail mais il reste à peu près vide. Je pense aussi à changer de métier. Genre à reprendre quelques années d’études. Mais bon, je ne sais pas trop vers quelle profession je pourrai me tourner.